21 rue la Boétie

21 rue la Boétie

21 rue la Boétie

Jusqu’au 29 janvier 2017

21 rue la BoétieL’idée de cette exposition est née de la lecture du livre 21 rue La Boétie (Grasset) d’Anne Sinclair, où l’auteur décrit le parcours de son grand-père, Paul Rosenberg (1881-1959), l’un des grands marchands d’art de la première moitié du siècle passé. Il est apparu que la carrière de cet homme d’exception, homme d’affaires avisé et amateur éclairé, ami et agent de Picasso, Matisse, Braque, Léger, Marie Laurencin, pour ne nommer que les noms les plus prestigieux, est susceptible de servir de fil conducteur à une histoire qui le dépasse et dont il a été, tout à la fois, acteur et victime. Il s’agit d’une exposition d’art et de civilisation, la galerie mythique de Paul Rosenberg servant de pivot à une peinture d’époque du XXe siècle qui mêlera histoire de l’art, histoire sociale et politique et histoire des mentalités, et se déploiera en France, en Europe et aux Etats-Unis.

L’exposition fait la part belle à une soixante de chefs-d’œuvre originaux, qui, pour la plupart, ont transité, à un moment ou un autre, par les galeries de Paul Rosenberg, à Paris et à New York. L’homme est, en effet, le témoin emblématique d’un moment crucial de l’histoire de l’art : le passage du centre de gravité du marché de l’art entre les deux rives de l’Atlantique, passage évidemment dû aux bouleversements de la Seconde Guerre mondiale. Par une cruelle ironie de l’histoire, sa galerie de la rue La Boétie est devenue en mai 1941 le siège de l’Institut d’Etude des Questions juives, une officine antisémite française soutenue par la Propagandastaffel.

La Boverie, parc de la Boverie 3, 4020 Liège, Belgique.Maps_Google
www.laboverie.com