Angelina, l'institution

Angelina, l’institution

Angelina, l’institution

Cette belle de plus de 110 ans n’a pas pris une ride ! Créé au début du XXe siècle, ce salon thé est vite devenu une institution et est l’image de l’élégance et la qualité à la française. D’ailleurs, son image rayonne dans le monde entier et pour les touristes c’est un passage obligé.

Le décor du salon de thé historique Angelina, conçu par l’architecte néerlandais Edouard-Jean Niermans, se distingue par la profusion du travail de staff (moulures, corniches, médaillons, chapiteaux, rosettes, pilastres) rehaussé de touches de dorures et des fresques. Ces paysages colorés de la Côte d’Azur, chère aux Rumplemayer, fondateur de la maison, ont été réalisés par le peintre Vincent Lorant-Heilbronn. Lorsque l’on franchit les portes de cet établissement on ne peut être insensible à son charme d’un ancien temps et où les fantômes de Coco Chanel ou bien encore Proust, qui ont fréquenté assidûment les lieux, hantent encore les murs.

C’est dans cette ambiance feutrée et invitant à la confidence, que nous avons rencontré le chef Christophe Appert qui nous a présenté “sa collection” printemps-été de ses desserts. Si la carte peut paraître très classique, le chef les a revisités pour leur donner une note de modernité pour les ancrer dans notre XXIe siècle. Fraisier, millefeuille et même le célèbre Mont Blanc, signature intemporelle de la Maison, ont retrouvé une nouvelle jeunesse pour une dégustation gourmande.


 226, rue de Rivoli, 75001 Paris. www.angelina-paris.fr

accumsan diam adipiscing nunc odio ipsum elit. vel, facilisis amet, libero