Are you connecting to me ?

Are you connecting to me ?

Are you connecting to me ?

Nos maisons sont de plus en plus connectées, la domotisation est plus qu’un gadget mais une véritable (r)évolution. D’un simple clic sur nos tablettes ou smartphones nous gérons notre intérieur : stores, lumières, machines à laver, sécurité… tout est sous contrôle ! Mais qu’en est-il dans les hôtels ? Sont-ils sensibles à cette vague de la domotisation ? Nous avons fait un petit tour d’horizon pour évaluer l’impact de la connecting fashion dans les chambres d’hôtel.

Force est de constater qu’en France la folie domotique a du mal à trouver sa place dans les groupes hôteliers. Les raisons sont multiples. Tout d’abord le coût. En effet, l’investissement pour automatiser l’ensemble des chambres est considérable. Car là on ne parle pas d’une moyenne de quatre pièces mais d’une moyenne d’une vingtaine de chambres sans compter les parties communes comme la réception, le restaurant… Et le coût des travaux peut être plus élevé quand il s’agit de rénovation.

Autre point qui freine le développement de la domotique est la prise en main par le client. Comme pour toute chose, il faut un temps d’adaptation pour bien manipuler ces outils, aussi simples soient-ils. Or le client reste en moyenne 2 à 3 nuits dans l’hôtel et au final passe peu de temps dans sa chambre. Au final cela lui laisse peu de temps pour “apprendre” ou “comprendre” comment cela fonctionne. Surtout qu’il faut compter que les hôtels sont aussi fréquentés, pour une part importante, de personnes d’un certain âge ou mal voyants qui ne maîtrisent pas forcement ces nouvelles technologies.

Un autre point qui freine sont les peurs des pannes qui pourraient gêner le bon fonctionnement de l’établissement.

Certains hôtels ont quand même franchit le pas. Ces derniers commencent par le “contrôle” général de l’hôtel avec une tablette à la réception, ils peuvent gérer les lumières, le chauffage, les stores… C’est le cas de l’hôtel M à Megève qui a aussi équipé les chambres dans lesquelles les clients peuvent scénariser, grâce à une mini tablette, leur environnement (TV, stores et lumières). Hôtel M, 15, route de Rochebrune, 74120 Megève. mdemegeve.com


D’autres hôtels utilisent la technologie à des fins culturelles comme au Frontevraud Hôtel, en plein cœur de l’Abbaye de Fontevraud et réalisés par Patrick Jouin et Sanjit Manku. Un iPad est remis à chaque client de l’hôtel et sert de moyen de communication avec les services de l’hôtel. La tablette fait également office de télécommande, de réveil, de renseignement sur les horaires des visites guidées… Autre concept novateur c’est l’iBar dans l’enceinte de l’ancienne chapelle, ce bar propose des tables tactiles intégrées au mobilier. Elles permettent aux visiteurs, tout en prenant un verre, de continuer leur visite par une visite virtuelle du lieu et de la région. Mais les enfants ne sont pas en reste non plus ! L’hôtel leur propose de participer à un jeu de piste à l’aide d’une tablette iPad dans l’abbaye. www.fontevraud.fr

Somfy, un des grands spécialistes de la domotique, a vite compris l’enjeu pour les hôtels de l’automatisation de leur système. Cette entreprise française, forte de son expertise dans le domaine des particuliers, accompagne depuis un peu plus de 10 ans les hôteliers dans leur démarche d’automatisation. Et ce aussi bien au niveau des espaces de vie que de l’accessibilité des établissements pour les PMR. Si déjà beaucoup d’hôtel possèdent des systèmes motorisés, Somfy propose, grâce à son système Tahoma, de contrôler à distance, via les tablettes, les différents scénarios.

SomfySas_GroupeAccor

 

e88176a212423708cb7bd8d1953bb364KKKKKKK