Baby-foot, l'équipe gagnante

Baby-foot, l’équipe gagnante

T22-blanc-e1416481067348-1900x797 (1)

Baby-foot, l’équipe gagnante

Quel est le point commun entre un joueur de football international et un fabricant de billard ? La passion du jeu et du ballon rond ! C’est en voulant acheter un billard que Mathieu Debuchy, défenseur de l’équipe de France et d’Arsenal, a rencontré Marc-Alain Deledalle, PDG de l’entreprise Toulet. C’est en discutant de leur passion et savoir-faire, que l’idée leur est venue de “moderniser” ce jeu convivial et intergénérationnel qu’est le baby-foot. Ils ont ainsi créé leur société et proposent toute une gamme de baby-foot que l’on peut personnaliser au gré de ses envies ou de son intérieur. La rédaction a pu rencontrer les protagonistes de cette aventure. Des personnalités différentes mais si complémentaires.

Mathieu DebuchyMathieu Debuchy, un défenseur qui passe à l’attaque !

Qu’il soit classique ou design, le baby-foot revient en force, d’après vous pourquoi ce retour ?
Il n’y a pas plus convivial qu’une partie de baby-foot en famille ou entre amis. Ce jeu rassemble les générations. Pas besoin de technique particulière, le baby-foot est à la portée de tous, petits comme grands ! Le baby-foot entretient les rapports humains, entretient la bonne ambiance et garantit la bonne humeur.

Quel conseil donneriez-vous pour intégrer son baby-foot dans son intérieur sans refaire sa décoration ?
Simplement de venir consulter l’Equipe Debuchy by Toulet. Nos baby-foot sont réalisés sur-mesure en fonction des demandes de nos clients. Toutes les configurations, toutes les teintes sont possibles pour que l’intégration dans la maison soit la plus harmonieuse possible.

Pour votre modèle high-tech, quelles applications aimeriez-vous intégrer par la suite ?
Pour le modèle high-tech, le T22 connect, différents types d’applications seront intégrés. Dans un 1er temps, nous travaillons sur le concept de jeu en réseau. D’ici quelques mois, des joueurs au 4 coins du monde pourront s’affronter de façon virtuelle.

A l’approche du championnat d’Europe, pensez-vous faire une édition limitée signée par vos collègues de l’équipe de France ?
Bien évidemment et nous travaillons sur d’autres projets autour de l’Euro 2016 ! D’ailleurs nous collaborons déjà avec la Fédération Française de Football. Cet exceptionnel événement aura un impact important pour notre pays je l’espère.

Comment décrireriez-vous votre décoration ?
C’est mon épouse qui a réalisé la décoration de notre intérieur mais nous avons les mêmes goûts ! Nous apprécions le contemporaine et l’high-tech !

Mathieu DebuchySi vous deviez décrire Marc-Alain Deledalle…

C’est une personne ambitieuse, un compétiteur dans l’âme. Il est rigoureux et très investi dans son activité. Il a les mêmes qualités qu’un sportif de haut niveau !

Si c’était un objet ? Un baby-foot ou un billard, en dehors de sa famille, il ne vit que pour ça !
Si c’était un ustensile de cuisine ? Un Blender car il réussit à composer et à associer tous les ingrédients pour que l’entreprise soit efficace.
Si c’était une matière ? Du coton.
Si c’était une couleur ? Le bois, pour son aspect naturel et son côté façonnable . La matière que nous travaillons le plus pour nos produits.
Si c’était un meuble ? Une table pour son côté rassemblant et convivial. Le meuble qui permet de réunir la famille, les amis, les collègues. L’option plateau est d’ailleurs proposée sur chaque baby-foot.
Si c’était un luminaire ? Une suspension industrielle pour son côté vintage et tendance actuelle. Une association que nous intégrons dans certains de nos produits.

Marc-Alain DeledalleMarc-Alain Deledalle, quand un industriel se pique au jeu

Quels sont les bienfaits de la pause baby-foot dans une entreprise ?
Détente et convivialité sont les mots-clés, comme j’ai pu m’en rendre compte en mettant un baby-foot à disposition de nos équipes. En effet, tout le monde peut jouer au baby-foot.

Pensez-vous par la suite faire des collaborations avec des designers ?
Bien sûr ! Nous en avons déjà fait une avec Alain Gilles qui a conçu le modèle Pure. Par ailleurs ce designer a eu le prix du Designer en Belgique.

Mathieu Debuchy aime jouer en défense, et vous quelle est votre place ?
C’est à l’attaque ! Je prends beaucoup plus de plaisir à l’attaque.

Qui gagne ?
Je pense que nous avons un niveau sensiblement identique. Il n’y en a pas un meilleur que l’autre. D’ailleurs c’est vrai que nous avons pu faire plusieurs parties sympas.

Est-ce le seul moment où l’on peut battre un joueur professionnel ?
Oui très certainement ! En tout cas pour moi… sur un terrain de foot je n’arriverai pas à le battre.

Avez-vous pensé à réaliser un baby-foot à l’image de l’équipe de France féminine ?
Tout à fait ! Nous avons un baby-foot en préparation pour l’Euro 2016, et parallèlement nous sommes en réflexion pour créer un baby-foot féminin. En effet, le Baby-foot doit prendre une orientation féminine. C’est d’ailleurs une des raisons de la sortie du modèle Pure. Je trouve que les baby-foot sont beaucoup trop masculins et ils ont besoin d’être féminisés pour pouvoir entrer dans les intérieurs des couples. Mais pour revenir à votre question, nous sommes déjà en train de le travailler, et une fois fini nous le présenterons à l’équipe de France féminine.

Quel argument “déco” avez-vous donné à votre femme pour installer un baby-foot chez vous ?
Il ne va pas ressembler au Baby-foot classique, ce sera tout sauf un Baby-foot. Ce sera possible de le personnaliser en fonction de son intérieur. Il ne sera pas sur quatre pieds comme traditionnellement mais sur deux si elle le souhaite !

L’idée est de dire : faites le Baby-foot que vous voulez, personnalisez-le comme vous le souhaitez. Imaginez-le en fonction de vos envies et à ce moment-là nous demandons à nos designers de le travailler par rapport aux desiderata du client. Les seules limites sont les pensées ! Nous essayons de ne pas frustrer.

Cette collaboration avec un joueur comme Mathieu Debuchy vous a apporté quels avantages, quels plus ?
Mathier Debuchy a inévitablement un réseau assez conséquent. De plus, il nous oblige à tirer vers le haut. J’ai toujours travaillé dans le haut de gamme, mais lui, il m’oblige à travailler dans le luxe. Je continue à faire du haut de gamme pour la France, cependant pour l’export je fais du luxe. C’est un garçon qui est habitué au luxe, à ses règles et ses exigences. Quand on lui présente quelque chose, qui pour nous est bien, mais à ses yeux ce n’est pas parfait, alors il nous pousse à peaufiner les détails.

Mathieu est hyper exigeant avec lui-même et donc envers les autres, en revanche ce n’est pas plus mal car cela nous oblige à faire mieux. Au début c’est un peu dur, mais au final cela booste les équipes. Mathieu a été habitué à être coaché à la dure, du coup il coache à son tour “à la dure” à la fois lui-même et ses équipes. Il veut quelque chose de parfait et d’irréprochable. Cependant, à coté de cela il a un coté très humain et très proche de ses équipes. L’humain est très important pour lui

Marc-Alain DeledalleSi vous deviez décrire Mathieu Debuchy…

Si c’était  un objet ? Une voiture de sport, c’est clairement sa passion. Et cela lui correspond bien : un peu fou et qui fonce.

Si c’était un ustensile de cuisine ? Pas comme un ustensile mais plutôt comme une recette. Il est capable d’allier plein de choses en même temps. Si on essaye d’analyser c’est assez “balaise” car il est sur deux métiers en même temps : joueur de foot, qui lui demande beaucoup plus de temps que ce que l’on pourrait croire, et dirigeant d’entreprise auquel il accorde une grande importance et un fort investissement. À cela se rajoute sa vie de famille.

Si c’était une matière ? De l’inox, solide et moderne. Mathieu est très moderne comme dans sa décoration où il est très contemporain.

Si c’était une couleur ? Rouge.

Si c’était un meuble ? Un canapé ! Tout le monde peut se reposer sur lui.

Si c’était un luminaire ? Une LED, selon lui il faut en mettre partout. Il n’y a d’ailleurs pas un Baby-foot qui ne sort sans LED, de plus c’est écologique et économique.

En aparté avec Marc-Alain Deledalle
« Avant le Baby-Foot était assez classique, désormais les personnes l’achètent soit parce qu’il est design soit parce qu’il est vintage. En effet, le style vintage apporte un charme fou au Baby-foot. Une autre partie de la clientèle va le vouloir car il peut aussi être moderne et, par conséquent, trouver sa place au milieu du salon. Ce qui permet, d’ailleurs, de pouvoir toucher une nouvelle clientèle, tout en gardant, bien sûr, le premier atout du baby-foot qui est le coté convivial mais aussi le fait qu’on peut y jouer à tout âge et tout sexe confondu !

Pour intégrer le baby-foot à son intérieur, on l’adapte. Il suffit de venir avec la photo de son salon et par la suite nos équipes vont le fondre dans l’intérieur. Plus on pourra insérer de la connectivité et mieux cela sera. Il faut que le Baby-foot puisse être totalement high-tech. En effet, avec les réseaux sociaux, les photos, les résultats de match de foot… Internet, sont dans notre vie, il faut donc qu’il soit partout et on ne peut plus s’en passer. Musique, lumières, bluetooth, nous les avons déjà mais nous pouvons encore aller plus loin. »

Le Debuch', design, sportivité, dynamisme font la partie de ce babyfoot inspiré du monde automobile.
Champion Collector, un modèle classique pour les nostalgiques du babyfoot.
Le Vintage, véritable babyfoot du début des années 50.
The Pure, l'élégance du style nordique pour un aspect totalement déco.
T22 Connect, avec écran tactile LED et mode multi-jeux.
16a78c1434a970c120ce0e1f013c9efdee