Chez julien, la truffe dans tous ses états

Chez julien, la truffe dans tous ses états

Chez julien, la truffe dans tous ses états

C’est dans une ancienne boulangerie puis négoce de vin que Chez Julien a installé son restaurant de gastronomie française. À deux pas de l’Ile Saint Louis et en plein cœur du Marais, que ce restaurant nous invite à un voyage non seulement historique, mais aussi gustatif. Une adresse atypique où se côtoient touristes, habitués et personnalités connues comme Omar Sy, Djamel Debouze, Gad Elmaleh… dont le point commun est d’apprécier la cuisine et la discrétion du lieu. Une adresse intimiste dont la qualité est telle qu’elle  nous donne envie de vous la faire partager.

Un voyage dans le temps

L’origine du lieu remonte en 1902 et la décoration pour la plupart est d’origine. Ainsi, la devanture et le plafond de la salle sont classés Monument Historique. Un vrai challenge pour le décorateur Gérard Charlot pour remettre au goût du jour ce lieu sans en dénaturer l’âme. Il faut dire qu’il n’est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà officié pour Chartier et Thoumieux entre autres. En préservant le carrelage XIXe, en restaurant les banquettes en velours et en remettant les lustres à pampilles et en rénovant le bar en marbre et mosaïque (soit dit en passant, c’est l’un des plus vieux bars de Paris), Gérard Charlot a réussi le pari de nous plonger dans l’ambiance “Belle Epoque”. Le premier étage, où se cache une salle privative, affiche fièrement un contraste décalé où fauteuil et canapé en peaux de zèbre nous invitent à remonter le temps jusque dans les années 80 ! L’été, sa terrasse extérieure est juste magique. À l’abri de la circulation parisienne et protégée par un mur végétal naturel, elle est une vraie invitation à la détente. Un coin de verdure hors du temps et de l’espace.

Le premier étage, où se cache une salle privative, affiche fièrement un contraste décalé où fauteuil et canapé en peaux de zèbre nous invitent à remonter le temps jusque dans les années 80 !

L’été, sa terrasse extérieure est juste magique. À l’abri de la circulation parisienne et protégée par un mur végétal naturel, elle est une vraie invitation à la détente. Un coin de verdure hors du temps et de l’espace.

Un voyage gastronomique

C’est le chef Helmi Verbal qui est au commande des cuisines. Il nous propose des plats aux techniques maîtrisées, mais sans aucune prétention ni vantardise comme, malheureusement, de nombreux jeunes chefs. Une cuisine de terroir revisitée où les matières premières sont reines et sublimées. Sa spécialité ? La truffe noire ! Un ingrédient de saison que le chef nous invite à découvrir au travers de plats dont les alliances sont juste impeccablement dosées et où aucune saveur ne vient supplanter l’autre. Des mariages qui viennent chatouiller nos papilles pour notre plus grand plaisir !

En entrée, l’assiette de dégustation nous plonge en plein terroir avec son crostino, une spécialité du Périgord, dont la simplicité se suffit à elle-même. Du pain grillé, des lamelles de truffes et un filet d’huile d’olive, ce crostino est une belle découverte. À noter également le foie gras au truffe dont on apprécie la qualité mais également son côté nature sans ajout de chutney ou autre accompagnement qui aurait dénaturé les saveurs. Autre entrée, le risotto à la truffe noire. Si ce plat est connu, la cuisson est parfaitement maîtrisée et le risotto n’est pas transformé en une espèce de bouillie infâme comme on peut le trouver dans certains restaurants. Pour les plats, le tartare de veau ou le médaillon de lotte sont de pures merveilles ! Et pour les accompagnements, les frites maison s’imposaient et, belle découverte du riz noir dont la délicatesse du parfum vient sublimer la lotte

Impossible, non plus, de faire l’impasse sur le brie à la truffe fait maison. Là aussi, bel équilibre des saveurs. En effet, nombreux fromages sont malmenés par la puissance de la truffe détruisant la saveur même du brie. Enfin pour les desserts, réalisés également par le chef, sont eux aussi impeccablement réussis, comme la tartelette au chocolat Valrhona, After eight. Et si la tarte citron meringuée est un grand classique, peu de chefs savent calmer la puissance du citron. Ici aucune acidité ostentatoire ne vient perturber notre palais et notre estomac !

Pour les boissons, la cave, composée par des productions de producteurs indépendants, est une pure merveille et nous vous conseillons de vous laisser guider par le sommelier pour un accompagnement mets/vin. Pouilly Fuissé, Pavillon Fugeac ou bien encore Pommard viennent réveiller le menu en sublimant les parfums.

1, rue du Pont Louis-Philippe, 75004 Paris. www.chezjulien.paris

caa768ef8bfec2cbf73548632c1532d6SSSSS