Cirage de pompes

Cirage de pompes

Cirage de pompes

Même si ce n’est pas la première chose que l’on va regarder chez vous, les chaussures arrivent en troisième position et il est important d’y apporter une attention toute particulière. La rédaction s’est donc penchée sur ce problème, pour ne pas dire cette corvée, afin de vous apporter toutes les réponses aux questions que l’on se pose quand on croise une belle paire de pompe ! Nous avons rencontré un spécialiste, que nous pouvons considérer comme un esthéticien de la chaussure. C’est Charles Bellanné, PDG de www.monsieurchaussure.com, à l’occasion de l’ouverture de sa boutique à Paris, qui s’est prêté au jeu… et ce, sans lui cirer les pompes.

charlesÀ quelle fréquence doit-on cirer ses chaussures ?
Tout dépend de combien de chaussures vous possédez ! Si vous avez 3 paires de chaussures, qui est une moyenne, vous devez faire un nettoyage complet une fois par mois. Plus on a de chaussures et moins vous allez les porter et donc moins les entretenir. Ce n’est pas nécessaire de le faire trop souvent. La faute à ne pas faire, c’est d’avoir qu’une seule paire car vous risquez de l’abîmer plus vite, même en y prenant soin.

Comme pour les vêtements, les chaussures sont saisonnières. Comment les protège-t-on d’une saison à l’autre ?
Il n’y a pas d’entretien particulier. Si on veut remiser ses chaussures pendant quelques mois, on va juste faire un soin complet, soit avant, soit après cette mise de côté. Ce qui est important c’est de ne pas laisser le cuir se dessécher trop longtemps. Cependant il peut retrouver son élasticité en le nourrissant et en le crémant. Autre point important, il faut mettre un embauchoir dans la chaussure. Le mieux c’est celui qui est en bois non ciré et non verni car il va pouvoir absorber l’humidité. En fait, saisonnier ou non, il faut en mettre un. C’est un peu le porte-manteau de la chaussure.

Y a-t-il des gestes ou des produits strictement interdits sur les chaussures ?
On trouve beaucoup de produits sur le marché, même des produits de grand-mère. Le problème c’est qu’ils ne sont pas tous adéquats. Certains produits sont vendus comme passe-partout, alors qu’en fait ils ne s’adaptent qu’à un type de cuir particulier et pour un usage particulier. De plus, certains produits, type ceux vendus en grandes surfaces, peuvent même être nocifs pour la chaussure. Il faut mieux ne rien mettre ! Sur du court terme vous allez voir briller votre chaussure mais sur du long terme le cuir va être complètement bouché et il va s’abîmer. En effet, ces produits contiennent de la silicone et de la paraffine qui vont saturer le cuir et l’empêcher de respirer et provoquer des craquelures.

Y a-t-il des tâches impossibles à ôter ? (trace blanche, trace d’alcool, cuir craquelé) Si oui quelles sont les recettes ?
Il y a 2 à 3 petites choses impossibles à retirer même pour les professionnels. Notamment les taches d’essence, d’alcool ou de sang qui vont pénétrer en profondeur dans le cuir, elles vont s’incruster dans la chaussure. Même en décapant le cuir, elles seront impossibles à enlever. La seule solution consiste à foncer la chaussure ce qui va atténuer, voire faire disparaître la tache. En revanche, les taches blanches, qui sont des traces d’humidité, vont s’enlever sans trop de problème même les plus anciennes. Il faut surtout nourrir la chaussure avec des produits spéciaux comme des crèmes qui vont nourrir le cuir et lui redonner de la couleur.

Semelles et talons, doit-on les entretenir et si oui comment ?
Sur la partie visible du talon il n’y a pas grand-chose à faire. Le plus simple, en cas de choc et de traces visibles, c’est de l’emmener chez le cordonnier. Il va le poncer avec sa machine et lui appliquer un produit particulier. Si les traces ne sont pas trop visibles, il suffit juste de brosser et de le faire briller. Pour la semelle, le plus simple et le plus efficace c’est de faire poser un patin. Sinon on ne doit rien mettre dessus car vous risquez, d’une part de ramollir le cuir et, d’autre part de glisser !

Quel est le kit de base à avoir impérativement ?
Le kit se compose de 3 produits basiques qui vont s’appliquer en 3 étapes. Le lait pour nettoyer et enlever les saletés, la poussière… La crème de cirage qui va pénétrer dans le cuir et éviter qu’il ne dessèche. La pâte de cirage qui va être le maquillage de votre chaussure. Son rôle est de faire briller et d’imperméabiliser.

Doit-on imperméabiliser ses chaussures ? Si oui à quel moment doit-on l’appliquer ? (avant ou après le cirage)
Aucune obligation pour les chaussures en cuir, voire même aucun intérêt. De plus celles que l’on vous vend sont de mauvaises qualités car elles contiennent de la silicone et donc vont boucher le cuir. De plus elles provoquent des réactions sur le cuir comme l’apparition de traces blanches… Par contre elles sont obligatoires pour les chaussures en daim. Le bon geste à avoir c’est de vaporiser l’imperméabilisant au moins 3 fois dans la journée avant des les porter pour la première fois.

Quels sont les outils à posséder ?
À chaque étape correspond une brosse si on veut un résultat parfait. En premier lieu brosser énergiquement la chaussure avec une brosse décrottoir afin d’enlever poussière, saleté. Appliquer le lait avec une chamoisine en mouvement circulaire et laisser reposer 30 minutes. Appliquer la crème de cirage avec une brosse ronde, type blaireau , idéale pour les recoins difficiles d’accès. Laisser reposer au minimum 30 minutes, au mieux une nuit, afin que la chaussure soit bien nourrie. Puis on utilise une brosse à lustrer qui va permettre de chauffer le cuir Enfin on applique la pâte de cirage avec une brosse palot.

 Le choix de la rédaction 

Les laits nettoyants

Les crèmes de cirage

La pâte de cirage

Les brosses

71ed5ab0be7bc661b79ac502566fddba::