Du monoproduit dans l'assiette

Monoproduit dans l’assiette

Du monoproduit dans l’assiette

Depuis quelque temps nous voyons fleurir dans nos rues des bars et restaurants monoproduit. Choux, boulettes, pizza, hot-dog, jambon… tout y passe ! Entre “street food” et cuisine traditionnelle, telle est la tendance dans nos assiettes. Forcément, cela change nos habitudes de consommation. Si le midi nous sommes plus sur une consommation rapide, le soir ces endroits sont parfaits pour des apéritifs entre amis. Voici une petite sélection des derniers nés dans ce domaine.

Max y Jérémy, au pays des tapas basques

C’est l’histoire de deux potes férus de gastronomie et de fêtes. Issus du Pays Basque, ils ont baigné dans les traditions espagnoles et basques. Pas étonnant que leur “Cantine” bouillonne de ces inspirations. Un lieu qui inspire tout naturellement à la fête autour de tapas mêlant tradition espagnole comme les Pimentos de Padron ou bien Pan Con Tomate y Serano mais également des spécialités basque comme les Gyozas Basques au boudin. Le tout accompagné par un verre de vin issu de leur cave approvisionnée auprès de cépages du monde entier. Et si tout cela vous a mis en appétit, quoi de mieux que de se partager la spécialité de la maison, La Côte de Bœuf de Galice sélectionnée par le pape basque de la viande Imanol Jaca. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour une soirée réussie.

La Cantine Max y Jérémy, 75, rue du Faubourg Saint Denis, 75010 Paris. Tapas à partir de 4 €, Côte de Bœuf le KG 69 €. www.cantine-maxyjeremy.fr

AL_TAGLIOAl Taglio, une part d’italie

Embarquement immédiat pour l’Italie du Sud pour une dégustation de pizzas autour d’un verre de vin italien bien sûr ! Pizzas à la part réalisées par un traiteur italien et dont les ingrédients proviennent directement du pays. Attention ne vous attendez pas à déguster les mêmes pizzas que celle que l’on trouve un peu partout en France. Ici la tradition est de mise : pâte légère , un peu épaisse mais surtout “crousti fondante”. Le propriétaire, un italien, a même fait venir sa grand-mère du pays pour validation ! Si on y retrouve des garnitures classiques, il faut cependant s’aventurer sur des choix plus originaux comme celle à la pomme de terre et à la crème de truffe…une explosion de saveur ! À noter également celle au salami, ce dernier a une vraie saveur en bouche proche de celle du chorizo. Rien à voir avec celui que l’on a l’habitude de manger.

Al Taglio, 20, rue du Dragon, 75006 Paris. Un verre et une planchette, 20 € environ.

FD-BOULETTES-06Les Boulettes, ça roule sous le palais

Issue d’un concept qui fait fureur aux U.S.A., la petite boule de viande arrive en France. Si vous pensez que le principe est un peu simpliste avec un résultat décevant, c’est sans compter sur le talent du chef Kevin Austruy, un ancien du Ritz, du Petit Boffinger… Car, non comptant de fabriquer les petites boules, il les cuisine et les revisite pour une explosion en bouche. Légumes, poissons, volailles et bien sûr bœuf tout y passe ! Mais quelle découverte… onctueuse, savoureuse et cuisinée. Le chef vous réconcilie avec la boulette. Ce n’est plus un petit tas de viande souvent trop cuite. Ici, la matière première est respectée et sublimée comme le bœuf où le croquant extérieur dévoile une viande savoureuse et fondante légèrement rosée… un délice !

Boulettes Restaurant, 179, rue Saint Denis, 75002 Paris. Plat à partir de 11,50 €. www.boulettesrestaurant.fr

 

2aed17821f38dd1381e62b0d29f7417bWWWWWWWWWWWWWWW