Hind Rabii, la lumière belge

Hind Rabii, la lumière belge

image005

Hind Rabii, la lumière belge

Si la Belgique est connue pour son chocolat, ses BD ou bien encore sa bière, elle l’est beaucoup moins pour ses designers. Et pourtant, ce pays où les influences culturelles multiples se côtoient et un vivier de jeunes créateurs. Encore timides sur la scène internationale, ils sont pour autant très prometteurs par leur talent. Nous avons rencontré l’une d’entre eux pour nous parler de sa vision du design Belge.

A-JEWEL_(COPPER)_(2)Pensez-vous qu’il y ait un style  Belge ? Comment le décririez-vous ?
Non je ne pense pas même si des clients étrangers nous associent à ce – style Belge -, oui peut-être, épuré, sobre, chic  et une croyance forte dans les matériaux nobles

Quel rapport ont les belges avec la décoration ?
Les belges s’intéressent de plus en plus à un – life style – inspiré par les magazines, les intérieurs évoluent beaucoup.

On a l’impression, en France, d’une certaine « timidité » du design Belge à l’international, qu’en pensez-vous ? Et si oui pourquoi ?
Nous devons être comme notre – Style -, sobres, simples, nous ne faisons pas trop de tralala, le Belge, dans la vie, se critique d’abord lui-même, c’est pour ça, que oui, on reste timide,

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
La vie, les gens, des besoins personnels, des envies…

hindrabii_4x2Quelques mots sur Hind Rabii

Diplômée en Ingénierie industrielle à l’Industrie à l’institut Supérieur de Verviers en Belgique. Elle se dirigea un peu accidentellement vers le design. En effet, c’est en faisant des recherches de luminaires pour sa propre maison que la créatrice Hind Rabii a décidé de faire fabriquer des pièces lumineuses répondant à ses critères d’excellence, de sobriété et de luxe. C’est en en 1997 qu’elle décida de créer au travers de sa société, pour un public ayant les mêmes exigences qu’elle, des luminaires haut de gamme et fabrication belge.

Aujourd’hui elle a su imposer son style non seulement en Belgique mais également en dehors des frontières et ne cesse de développer ses activités. En effet, en 2012 elle lance sa première ligne outdoor et aujourd’hui elle collabore avec le designer Luc Vincent sur le projet 3*3*3 une suspension “3 étages” avec 3 finitions métal différentes. Elle travaille également avec Sarah Lavoine sur un projet de luminaire…mais pour ça il faudra encore attendre.

79eaebce223ec0ce12766088241bcd37<<<<<<<<