Hôtel Le Belleval, au fil du temps • homme déco

Hôtel Le Belleval, au fil du temps

Hôtel Le Belleval, au fil du temps

Situé entre SaintLazare et Saint Augustin rue de la pépinière, l’Hôtel Le Belleval (4-étoiles) a ouvert ses pétales, ou plutôt ses portes, cet été. Son nom est un clin d’œil à la rue puisque Pierre Richer de Belleval, qui était botaniste, se vit confier par Henri IV la création du jardin Botanique à Montpellier. C’est Jean-Philippe Nuel, architecte designer, qui a eu la responsabilité de faire éclore cette belle parisienne.

Des pièces communes au fil du temps

Habitué de jouer avec les strates de l’histoire, Jean-Philippe Nuel fait voyager cet immeuble haussmannien au fil des époques. De son entrée majestueuse aux fastes typiques de l’époque du Baron, l’Hôtel nous accueille entre moulures, pierres et miroirs. De sa banquette centrale, les différents espaces de vie sont distribués prêts à accueillir le voyageur de passage. D’un côté, l’espace restauration et son univers contemporain, l’espace bibliothèque avec son côté british, son bar avec un esprit rétro revisité. Sans oublier la grande cour extérieure où il fait bon vivre pendant les périodes estivales.

Les chambres où prime la naturalité

Ici Jean-Philippe Nuel se joue des codes et des espaces. Ainsi, ses tables de chevet ne sont ni plus ni moins que des balançoires souvenir de notre enfance que nos grands parents installaient sur la branche d’un arbre dans leur jardin. Pêle-mêle de matières et d’objets à la façon chiné, elles ne perdent pas leur fil rouge autour de la nature où un coussin, un tableau viennent à rappeler la botanique. Ainsi les chambres oscillent entre humour et poésie. Autre point, toutes les chambres bénéficient d’une belle luminosité grâce aux grandes ouvertures sur l’extérieur. Un besoin vital pour toutes les plantes ! Les suites, quant à elles, bénéficient même d’un balcon dont la vue sur les toits parisiens est à couper le souffle.

 16, rue de la Pépinière, 75008 Paris. www.belleval-hotel-paris.com

risus. Sed leo. Curabitur sed nec venenatis porta.