Jean-François Birac PDG de Blanc des Vosges

Jean-François Birac PDG de Blanc des Vosges

Jean-François Birac PDG de Blanc des VosgesJean-François Birac
PDG de Blanc des Vosges

Blanc Des Vosges, est l’une des plus anciennes entreprises françaises de linge de maison. Depuis sa création en 1843, la maison est toujours installée à Gérardmer dans les Vosges, fabrique toujours en France et ce, malgré l’appel de la délocalisation, mais, surtout, est toujours dirigée par la même famille ! Jean-François Birac, PDG de la marque, est donc la cinquième génération à diriger cette entreprise. En cette période consacrée traditionnellement au linge de maison, nous avons voulu mettre un coup de projecteur sur cette marque qui allie tradition et modernisme. Un regard vers l’avenir sans renier son passé.

Pensez-vous que la mode ait une influence sur les collections de linge de maison ?
Absolument. Le temps du linge de lit et de linge de bain exclusivement blanc est définitivement révolu.

Les palettes de couleurs, les motifs de toute sorte sont aujourd’hui rentrés dans la chambre qui ne se cache plus. La housse de couette est d’ailleurs parfois le seul élément tendance et visuel de la chambre dont les murs, le mobilier et les rideaux sont souvent neutres. Et bien évidemment, il est plus facile de changer son linge de lit pour suivre la mode qu’une armoire ou un tapis. C’est la même chose dans la salle de bain, souvent d’ailleurs ouverte sur la chambre et qui se pare de touches de couleurs toniques pour suivre ses envies et donc la mode.

Les stylistes de Blanc des Vosges voyagent partout dans le monde pour ramener les tendances de demain. Elles s’inspirent aussi de plus en plus de la mode, de l’habillement avec des tendances très proches de celles de la maison. Si on aime le turquoise ou le jaune citron pour s’habiller, on choisira aussi ces couleurs pour les mettre dans sa chambre. En ce sens, le style de notre maison reflète souvent notre personnalité et nos envies.

Avec quel styliste de mode aimeriez-vous collaborer ?
Karl Lagerfeld. Pour son talent artistique, son charisme,  son rayonnement à l’international,  mais aussi  pour son goût du risque.

« 2016 voit le retour de la couleur dans la maison. »

Quelles sont les tendances en terme de couleurs, de matières, de motifs à l’heure actuelle ?
2016 voit le retour de la couleur dans la maison. Certes les consommateurs n’abandonneront pas pour autant les coloris neutres (le gris, le chanvre, le taupe). Mais les couleurs s’affichent résolument où elles sont systématiquement présentes en touche, pour se faire plaisir. C’est le retour des turquoises, des bleus canard, des jaunes citron associés aux cyclamens ou aux orangés. Ces coloris donnent de l’énergie, mais ils ne sont jamais agressifs. Pour le consommateur, le choix de la couleur s’affirmera comme une véritable envie de bonheur et d’optimisme.

Quant aux matières, elles sont le plus souvent naturelles (le coton sous toutes ses formes en percale ou en satin) et douces : Blanc des Vosges a d’ailleurs retravaillé les touchers de sa gamme de percale unie pour lui apporter plus de confort, de soyeux et de chic.  

Dans le linge de maison, les collections sont, d’une manière générale, très classique, d’après vous pourquoi ?
Il est vrai que beaucoup de marques de linge de maison sont très consensuelles. Ce n’est pas le cas de Blanc des Vosges.

Notre image repose sur la fabrication française que nous perpétuons dans nos ateliers depuis plus de 170 ans, mais aussi sur des collections contemporaines et pointues. Nous aimons surprendre, prendre des risques, apporter à nos clients de nouvelles créations, des mélanges de couleurs sans cesse renouvelés. Nos créations permettent de déclencher des émotions et de provoquer un achat coup de cœur. C’est sans aucun doute un de nos facteurs clés de réussite.

« Notre image repose sur la fabrication française que nous perpétuons dans nos ateliers depuis plus de 170 ans. »

Quelle est la collection la plus avant-gardiste que vous ayez réalisée ?
La collection Mystère en linge de lit et kimono (collection Automne/hiver 2016) : un fond de cubes dégradés de mille couleurs inspirées du monde de Vasarely, rehaussé d’une arabesque : une vraie prouesse technique réalisée grâce à la technologie de l’impression numérique.

Pensez-vous que le linge de maison doit s’harmoniser avec la décoration de son intérieur ou au contraire faut-il trancher ?
Pas forcément. La chambre ou la salle de bain peuvent être des pièces de la maison où on peut exprimer une autre envie que dans son salon.  On aménage son intérieur comme on est, souvent multiple et en perpétuelle évolution.   

Dans votre bureau, quel style, en matière de décoration,  avez-vous adopté pour vous sentir bien ?
Chez Blanc des Vosges, nous avons tous des bureaux open-space, ceci afin de favoriser la circulation des informations. Je n’échappe pas à cette règle. Je suis donc entouré de mes collaborateurs. Derrière mon bureau, simplement les différentes récompenses obtenues par la société et le portrait de mon grand-père qui a dirigé la société de 1940 à 1979.

Si vous étiez…

Une matière : le satin de coton.

Une couleur : le turquoise.

Un bureau : Luna par Sergio Paninfarina.

Un luminaire : une suspension de Mikko Kärkkäinen, designer-fondateur de Tunto. Aussi visible dans le magasin Blanc des Vosges, 60 rue Saint Dominique, 75007 Paris.

Une chaise : le fauteuil LC2 de Le Corbusier.

e769b57ff9e408e0fb7b86594ea1ef39UUUU