La Cave Drouot, adjugé, vendu !

La Cave Drouot, adjugé, vendu !

La Cave Drouot, adjugé, vendu !

Paris sans ses brasseries ne serait plus Paris ! Depuis ces dernières années, elles ont retrouvé leurs lettres de noblesse et ont de nouveau la cote. À condition, toutefois, que l’on retrouve l’âme d’antan. C’est exactement ce que l’on retrouve à la Cave de Drouot qui a réouvert cet été après de long mois de travaux et un changement de propriétaire.

Une décoration d’origine

Si ce lieu a bénéficié  d’un petit lifting, il a retrouvé toute sa splendeur d’autrefois avec une pointe de modernisme. Que ce soit la façade ou l’intérieur, les nouveaux propriétaires ont su préserver l’apanage de cette brasserie incontournable du quartier. Le mobilier en bois typique des brasseries se confronte avec harmonie avec le métal et le béton ciré pour apporter une touche industrielle. Une décoration qui incite à la convivialité.

Une assiette bistrot

La carte est à l’image du lieu : on garde les grands classiques et on y ajoute une pointe de modernisme. Le chef a su comprendre et respecter la philosophie du lieu et nous propose aussi bien des ravioles de langoustines aux saveurs très actuelles et un croque-monsieur  aussi croustillant que moelleux. Une belle réussite. Aucune sophistication qui peut rendre la carte prétentieuse. On a beau être dans le secteur des antiquaires, la cuisine n’est pas aseptisé ! Un conseil, allez-y.

8, rue Drouot, 75009 Paris. www.lacavedrouot.com

e46b7000da9e47f09cf356f17f8d701bTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT