La Clé Champs-Élysées, Art de Vivre à la française - homme déco

La Clé Champs-Élysées, Art de Vivre à la française

La Clé Champs-Élysées, Art de Vivre à la française

Rue Bassano, à deux pas des ChampsElysées, le groupe The Ascott Limited vient d’ouvrir sa troisième “Clé” parisienne. Cette résidence hôtelière a été entièrement repensée par l’architecte Jean-Philippe Nuel qui, une fois encore, a su jouer de l’histoire du bâtiment, construit en 1907, pour le faire entrer avec élégance dans le XXIe siècle. Visite de ce lieu où les voyageurs découvrent, le temps d’un court ou long séjour, tous les charmes d’un savoirvivre à la française et plus particulièrement de l’élégance parisienne.

Tout commence dès l’entrée

En entrant dans le hall de cet hôtel, le ton est donné. En effet, Jean-Philippe Nuel a su garder le côté majestueux du hall de l’immeuble construit par la famille Hennessy tout en le combinant avec des éléments très contemporains comme le plafond “miroir” ou les luminaires très stylisés. Mais le plus impressionnant reste le desk qui a été pensé comme un écrin de joaillerie. Dans des tonalités dorées et une présence imposante de marbre, pas de doute, nous sommes bien au XXIe siècle. Mais on ne peut s’empêcher d’admirer le superbe luminaire composé d’anneaux et créé par le designer Lee Broom. Mais le lobby vous réserve encore une belle surprise avec son bar à fragrances conçu ou conçues (si c’est le bar ou les fragances) par Jean Charles Sommerard, Maître Parfumeur, qui nous entraîne dans un voyage des sens. Il a même créé une signature olfactive pour La Clé des Champs. Un petit clin d’œil pour le nom historique de la rue qui se nommait “La Ruelle des Jardins”. Et pour rejoindre votre chambre, impossible de passer à côté du magnifique escalier d’honneur entièrement conser en marbre naturel et d’époque néo-haussmannienne et de sa rambarde d’origine. Seule note moderne qui a été concédée : un lustre monumental (qui démarre du dernier étage) réalisé par le Studio Jean-Philippe Nuel.

Des chambres qui reflètent “la vie parisienne”

Les 70 chambres, suites et appartements sont à l’image de lobby à savoir un mélange entre tradition et modernisme. Ainsi on retrouve des éléments historiques comme les moulures, les cheminées en marbre, parquet ancien ou la hauteur de plafond qui viennent se confronter aux notes plus contemporaines comme le marbre de la salle de bain, les meubles aux formes arrondies, ou bien encore les luminaires. Mais le plus impressionnant est sans nul doute « ce cube” en bois s’insérant dans la chambre comme une niche pour venir abriter l’espace cuisine entièrement équipé avec de l’électroménager haut de gamme. Vous avez bien compris, l’idée n’était pas de reconstituer un intérieur type des années haussmannienne mais plutôt de le faire évoluer. Et c’est peut-être cela l’élégance parisienne que les touristes étrangers viennent trouver ! En tout cas, la vue sur les toits et la Tour Eiffel ne viendront pas dire le contraire.

44, rue Bassano, 75008 Paris. www.the-ascott.com