Les rois de la grillade • homme déco

Les rois de la grillade

Les rois de la grillade

Même si côté météo pour certains ce n’est pas terrible, l’été est là ! Et forcement l’été c’est le moment idéal pour se retrouver sur la terrasse autour d’un barbecue. Et bizarrement ce mode de cuisine a toujours été associé à l’homme. Est-ce par excès de virilité par rapport au feu ? Bref, de tout temps l’homme a toujours aimé se confronter au feu pour faire griller sa viande ou son poisson. Évidemment depuis la période où l’on faisait cuire sa viande au-dessus d’un feu de bois, le matériel a bien évolué ! Si la technique de grillade reste toujours la même, pour certains ce sont de véritables cuisines extérieures où l’on peut réaliser tout un repas avec des recettes très sophistiquées !

Quoi de neuf au pays des grillades ?

Il y a trois types de chauffe : le charbon de bois, le gaz et l’électricité. Depuis quelques années, le charbon de bois est décrié pour son côté nocif pour la santé. Résultat, ce type de cuisson a laissé la place belle au gaz et à l’électricité. Ces appareils sont de plus en plus sophistiqués et permettent des cuissons diverses et variées grâce à leur capacité à régler la température. Ainsi, on peut griller tout type d’aliments : viandes, poissons, crustacés, légumes… Tout y passe pour le plaisir de nos papilles.

Si, pendant des années, le barbecue électrique a été boudé, il revient en force. Ses qualités sont mises en avant par les constructeurs : peu d’odeurs, une cuisson saine et surtout la possibilité de réaliser des grillades à l’intérieur. Un atout majeur pour les citadins qui souhaiteraient inviter leurs amis l’été autour d’un moment convivial.

Cette année, la grande mode est sans nul doute le barbecue nomade. Plus petit, plus léger et que l’on peut amener partout. Enfin partout, on oublie la plage et les forêts où c’est interdit pour des raisons de sécurité évidentes. Leur petite taille cependant est quand même un atout pour les petits espaces extérieurs, ou tout simplement pour les poser sur le centre de la table, pour que chacun puisse les utiliser.

Enfin, on voit fleurir un peu partout les accessoires. Je ne parle pas de pinces, pics ou autres traditionnels outils mais plutôt de plaques que l’on va poser directement sur l’appareil. Ainsi vous pourrez varier le goût des plaisirs en passant facilement d’une grillade à une cuisson version plancha ou bien encore cuire votre pizza. Plus la peine d’acheter plusieurs appareils, un seul vous suffit. Ça, c’est vraiment une bonne idée !

On passe à table

Traditionnellement le barbecue est synonyme de brochettes et de saucisses accompagnées de chips voire éventuellement de la salade. Simple, bon et efficace, ce repas est la star des barbecues. Seul souci, son côté répétitif. L’arrivée des nouveaux modes de cuisson a permis d’élargir cet horizon.

Si la viande reste quand même le produit phare, coquillages et crustacés sont, cet été, les outsiders. Que cela soit version plancha pour les poissons un peu délicats ou les coquillages, comme les moules, ou version classique comme pour les brochettes de gambas ou de crevettes, ces saveurs vont rythmer notre été mais surtout nos papilles. Et pourquoi pas vous lancer un défi plus audacieux comme la cuisson du homard ? Surtout si vous êtes équipé d’un barbecue avec couvercle, vous pouvez vous permettre toutes les excentricités.

Côte de bœuf, Comme à la Boucherie, 35,90 € le Kg.
www.comme-a-la-boucherie.com
Mini brochettes de bœuf, Comme à la boucherie, 11,94 €.
www.comme-a-la-boucherie.com
Truite Arc en Ciel, Escal, 1 Kg, 7,50 €.
En GMS.
Taboulé parfumé, Tipiak, 2,35 €.
En vente en GMS.
Sardines Crues, Escal, 500 g, 4,90 €.
En GMS.
Frutti di Mare, Escal, 900 g, 7,90 €.
En GMS.
Queues de crevettes, Escal, 350 g, 9,90 €.
En GMS.

Et pendant que vos talents de cuisinier s’exercent, que donner à manger à votre public pendant qu’il admire votre dextérité dans le retourné de brochettes ? Éviter le faux pas des chips, sauf si elles sont aux légumes. Les crudités passent très bien chez les femmes mais pour les copains quelques olives ou des tartinables feront très bien l’affaire. Après, vous pouvez les surprendre avec des graines de soja grillées façon cacahuètes ou les insectes comestibles type criquets ou vers grillés.

Les boissons

S’il y a bien une boisson sur laquelle on ne peut absolument pas faire l’impasse, c’est bien le rosé ! Boisson éphémère dont sa couleur et la fraîcheur nous font penser automatiquement à l’été. Et qui se caractérise par des saveurs en bouche fruitées. Si la Provence règne en maître, il ne faudrait pas ignorer d’autres terroirs où les vignerons produisent des cuvées tout aussi délicieuses. C’est le cas pour la Corse, Languedoc Roussillon ou bien encore le Sud-Ouest. D’une manière générale, les rosés se marient très bien avec les viandes blanches, les légumes ou plus exactement les tapenades ou bien encore les poissons méditerranéens. Bref, toute la cuisine du Sud !

Autre boisson assez couramment servie, c’est le vin blanc puisque lui aussi se boit frais. Et là le choix est vaste ! En effet, toutes les régions viticoles produisent du vin blanc aux notes florales, minérales ou bien encore fruitées. Le choix se fera en fonction de votre palais ! Côté accord mets/vins, le vin blanc est très apprécié en accompagnement de poissons certes, mais aussi des coquillages, des crustacés et des légumes type asperges. Vin des connaisseurs et des mets raffinés, idéal pour les barbecues des épicuriens.

Enfin, pour les amateurs de viandes rouges, on ne peut que conseiller du vin rouge ! Mais attention, certains vins type Bordeaux ou Bourgogne ne supportent pas le soleil et cela risque de vite faire tourner les têtes. Il est donc préférable de choisir des vins supportant la fraîcheur entre 14 et 16°C, donc légèrement rafraîchis. Côté accord mets/vin, très simple, tout ce qui est viande ! Côte de bœuf, côtelettes d’agneau, brochettes de bœuf… Bref un festin de roi pour les carnassiers !

Pour tous ceux qui veulent sortir des sentiers battus et étonner leurs convives, vous pouvez proposer des bulles. À comprendre du champagne. Mais attention toutefois à ce qu’il ne soit pas trop fortement dosé en sucre pour ne pas saturer votre palais. Un dosage aux alentours de 6% est très bien. Idéalement, il faudrait choisir un zéro dosage mais peu de gens peuvent l’apprécier. Pour l’accord mets/vin, il se rapproche du vin blanc bien sûr, et donc choisir des plats raffinés comme la Saint-Jacques ou le homard.

Pour conclure, on ne cessera de vous répéter que l’alcool est dangereux pour la santé et donc qu’il faut boire avec modération. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous rendre chez les cavistes qui vous guideront sur votre choix. Enfin, même s’il est d’usage de mettre de l’eau dans son vin, cela n’est qu’une expression et qu’il ne faut pas le prendre au pied de la lettre ! Donc par pitié ne proposez pas de “piscine” ! Le glaçon fond et du coup l’eau se mélange au vin, une hérésie. Si vous ne pouvez pas vous en empêcher, optez pour les glaçons éternels.

850f09fc93d4718adb97ef4b42b79209RRRRRRRRRRRRRR