Reims, la cité des sacres

Reims, la cité des sacres

Reims, la cité des sacres

Au cœur de la Champagne, s’élève la ville de Reims. À 45 minutes en train de Paris, ce haut lieu des sacres des Rois de France offre un patrimoine riche et diversifié. Ayant subi les ravages de la guerre, la ville prit un tournant architectural éclectique, mélange art déco et gothique. Même si le Champagne est roi, de nombreux trésors gastronomiques, artistiques et historiques font la part belle au lieu. Quoi qu’il en soit, on ne bulle jamais en Champagne

www.reims-tourisme.com, www.tourisme-champagne-ardenne.com

Chapelle Foujita

Chapelle Foujita

Tsuguharu Foujita, peintre, dessinateur et graveur français d’origine japonaise, mort en 1968, est un artiste emblématique des Années folles à Montparnasse. C’est en 1950, suite à sa conversion au christianisme, qu’il décida de bâtir sa propre chapelle.

Sous son nom de baptême, Léonard, et avec l’aide précieuse de René Lalou, directeur de la célèbre maison de champagne G. H. Mumm, qui lui céda un terrain, que la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix vit le jour le 1er octobre 1966.

Foujita créa et dessina les plans de la chapelle de style roman, mais aussi les vitraux et les fresques. Ces dernières, couvrant une surface de 100 mètres carrés, racontent différents passages de l’Histoire sainte. Par des lignes souples, courbes, inspirées de l’art oriental, avec des tonalités bleues, jaunes, vertes, rouges-bruns et or, l’artiste offre une œuvre unique et personnelle de la vie du Christ. Il en va de même pour les vitraux.

La chapelle est la conclusion à la fois de sa vie et de son œuvre. Foujita nous propose, peu importe notre vision de la religion, une réflexion sur les rapports humains.

33, rue du Champ de Mars, 51100 Reims. www.reims.fr

Cathédrale Notre-Dame de Reims

Impossible de visiter Reims, sans aller se recueillir dans la fameuse cathédrale. De style gothique, sa construction commença au XIIIe siècle pour s’achever un siècle plus tard. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est un haut lieu du tourisme en Champagne.

Au portail nord de la façade occidentale, l’Ange au Sourire avec ses ailes déployées vous invite à entrer. Au sein de la cathédrale, on sent le poids de l’histoire où 25 rois de France furent sacrés. De Pépin le Bref à Charles X, Reims est le symbole du pouvoir royal. On retrouve évidemment toute la dimension architecturale religieuse de l’époque et ses codes.

Mais, le plus étonnant, ce sont les stigmates du temps, ayant souffert pendant la première et la seconde guerre mondiale, la cathédrale dut subir de nombreuses restaurations. La plus surprenante vient des vitraux, avec les verrières médiévales où s’opposent les créations de trois artistes, Brigitte Simon, Imi Knoebel et, surtout, l’illustre Marc Chagall.

Entre les vestiges du baptistère où Clovis baptisé en 496 à nos jours, Notre-Dame de Reims est le symbole même de la conjugaison du passé et du monde contemporain.

Place du Cardinal Luçon, 51100 Reims. www.cathedrale-reims.com

Café du palais

Café du palais

Pour parfaire ce périple, quoi de mieux que de se pauser dans un lieu typique où fleur bon la bistronomie de qualité : le café de Paris. C’est dans ce lieu que la quatrième génération de la famille Vogt vous accueille.

Dans un décor authentique qui a traversé les époques et les modes, on s’immerge immédiatement dans ce lieu, avec l’imposante verrière de Jacques Simon. Volontairement chargé, limite cabinet de curiosité, les objets s’entrechoquent, s’opposent pour en fin de compte offrir une réelle harmonie. On s’installe confortablement dans les banquettes en cuir ou moleskine qui à elles seules, pourraient nous en dire, tellement de célébrités ont posé leur séant. De Raymond Kopa à Peter Falk, en passant par Michel Onfray, le café du Palais est une page d’histoire de Reims.

Et pour parfaire notre plaisir, l’assiette est joyeuse, gourmande. Elle nous fait parcourir la campagne champenoise, avec son foie gras maison ou son délicieux jambon de Reims le tout accompagné par un blanc de blanc (100 % chardonnais). Et pour finir, on déguster l’assiette de fromage (Brie, Chaource, Langres, Tête de moine) ou fondre  pour l’île flottante aux biscuits roses de Reims. Le tout servi avec les anecdotes du patron sur le lieu, on en redemande.

14, Place Myron Herrick, 51100 Reims. www.cafedupalais.fr/

07b5e0c90bb5de5ce8be09410446a6eczzzzzz