Abbaye de Fontevraud, royale destination

Abbaye de Fontevraud, royale destination

Abbaye de Fontevraud, royale destination

Abbaye de Fontevraud, royale destination

Quand le passé se conjugue au présent, on obtient une expérience inoubliable dans un lieu hors du temps. À quelques encablures de Saumur, l’hôtel de l’Abbaye de Fontevraud se situe dans un environnement où règne le calme, idéal pour se ressourcer. Une escale incontournable dans les Pays de la Loire. Un établissement entièrement revisité par l’agence Jouin Manku.

Le lieu

L’Hôtel est non seulement implanté au cœur de l’Histoire mais il en fait également partie. En effet, puisque l’établissement a été conçu dans l’ancien Prieuré Saint Lazare de l’Abbaye Royale. Ainsi, le lieu a été entièrement repensé pour offrir aux voyageurs une escale dans un havre de paix. L’aile ouest est entièrement dédiée à l’Hôtel, l’aile sud quant à elle abritait le réfectoire, aujourd’hui il a été transformé pour partie en salon et pour l’autre partie, une grande table en bois trône au centre de la pièce. Elle ne va pas sans rappeler l’esprit réfectoire d’antan, même s’il est vrai, que l’on peut se demander à quoi elle sert. Cette grande pièce n’invite certainement pas à la détente tant l’aspect général donne une impression de froideur. Pour se détendre, on lui préfère le petit salon, avec cheminée, attenant à cette grande pièce. Un peu plus loin, on retrouve le Cloître où les allées ont été entièrement fermées par des baies vitrées. Un espace où le restaurant s’est tout naturellement installé. Restaurant  qui également investit la Salle Capitulaire. Enfin, la Chapelle, quant à elle, a été transformée pour y accueillir l’iBar (ou le bar).

L’Hôtel

Dans cet Hôtel **** le client, dès qu’il franchit le desk, est plongé dans l’atmosphère de l’Abbaye. En effet, les chambres ne sont pas sans rappeler les cellules moniales. Tout dans la décoration nous replonge à l’époque des nonnes qui occupaient les lieux. La sobriété de la décoration, les lignes épurées, un mobilier à l’aspect spartiate tel est l’univers des chambres. Mais  cela ne retire en rien au confort du lit. Bien au contraire, car chaque détail a été  minutieusement pensé comme, par exemple, la tête du lit légèrement inclinée augmentant le confort de lecture. À noter également la qualité de la literie qui nous permet de passer une super nuit. On peut cependant regretter une certaine absence  de service pour un hôtel de ce standing. En effet, il manque un certain nombre de prestations que l’on peut attendre d’un établissement de ce type. www.fontevraud.fr

Le Restaurant

Dans la salle du restaurant on y retrouve vraiment la patte de Patrick Jouin. Elégance, ligne épurée, et s’attachant à l’essentiel. Il a su allier modernisme au passé et ce, sans toucher au patrimoine historique du lieux ; un véritable exploit ! Là aussi l’aspect rigide des meubles nous rappelle que nous sommes dans un ancien Prieuré.

Côté cuisine, les fourneaux sont tenus par Thibaut Ruggeri, Bocuse d’or 2013. Le midi, vous pourrez y déguster le “Plateau des Saveurs” une idée originale où de l’entrée au dessert tout est (servi) (emmené) en même temps sur un plateau. Tout est bien cuisiné et bien calibré et les saveurs y sont bien présentes et, d’une manière générale, c’est assez bon. J’y mettrai peut-être un petit bémol : trop de saveurs. En effet, chaque plat renferme une multitude de saveurs. Entre les aromates, les épices et les matières premières, le palais s’y perd un peu ! Trop de saveurs tuent la saveur. Surtout que la tendance est dans la simplicité. Une matière première, si elle est de bonne qualité, n’a pas besoin d’être surchargée de saveurs. La cuisine est bonne mais elle manque de simplicité. Menu à partir de 58 €. www.fontevraud.fr

d26089172584a4abc3ba4c1c13fac85a,,,,,,,,,