Le rosé, de l’apéritif au dessert

Le rosé, de l’apéritif au dessert

Si tous les vins peuvent se boire pendant l’été, le rosé, de part sa fraîcheur, est vite devenu la boisson préférée de nombreux français. Si par tradition la Provence est la région phare pour la fabrication du rosé, d’autres commencent à en produire également, ouvrant, ainsi, le champs du possible en matière de gastronomie. Du sec au plus sucré, le rosé a su s’imposer sur nos tables et s’accompagne de différents mets. Voici une sélection qui vous accompagnera durant tout l’été.

À l’apéritif, une évidence

Change, 4,95 €, en GMS.
Domaine de Fontenille, 9,50 €. grandsvins-prives.com

Du Kif, 4,99 €. www.cdiscount.com
Le Petit Ballon, 7,90 €. www.lepetitballon.com
Gato Negro, 4,50 €, en GMS.

Pendant le repas, une note de fraîcheur

Château de Berne, 16,15 €. www.avenuedesvins.fr
La Dune Osmin, Domaine de Bachen, 14 €. Le Repaire de Bacchus. www.lerepairedebacchus.com

Première, Château de Figuière, 15,50 €. grandsvins-prives.com
Studio by Miraval, 11,90 €. Le Repaire de Bacchus. www.lerepairedebacchus.com

Pour le dessert, un vin qui enrobe

Grain d’Amour, 6,25 €. www.vigneronsdubrulhois.com
Mateus, 4,50 €, en GMS.

ultricies elit. Nullam felis suscipit tempus luctus