• Post author:
Brasserie Bellanger. Photo The Travel Buds

Brasserie Bellanger : des produits frais et du fait maison

La brasserie fait partie de l’histoire gastronomique parisienne. Créée au 19ème siècle pour nourrir les ouvriers, elle proposait des plats simples issus de la cuisine familiale. Aujourd’hui, la brasserie s’est “embourgeoisée” et a même créer un nouveau type de cuisine que l’on appelle la “bistronomie”. Malheureusement, la plupart des brasseries parisiennes se sont éloignées de leur philosophie première et côté cuisine le “fait maison” est tombé dans les oubliettes au profit d’une cuisine précuite pour plus de rentabilité. Mais, et heureusement, il y a des exceptions ! Et c’est le cas de la Brasserie Bellanger. Une brasserie modernisée, mais où le travail en cuisine veut encore dire quelque chose. Bienvenue dans le vrai monde de la bistronomie.

Côté décoration

C’est le cabinet Franco-Londonien, B3 Designers, qui a été chargé de repenser cette grande brasserie d’angle. Ils ont conservé tous les codes de la brasserie traditionnelle Parisienne. Tous ces petits détails qui font que l’on se sent à Paris à la seconde où l’on entre dans le restaurant. Et dans le même temps, ils y rajoutent du pep’s, de la couleur, un grand bar à cocktails et surtout plein de bons produits étalés autour d’une sublime cuisine ouverte. Comme par exemple les tabourets du bar en velours vert ou bien encore les luminaires très contemporains.

Côté cuisine

Bonne nouvelle, la carte est courte et suit la saisonnalité des produits ! Un signe qui, généralement, ne trompe pas sur la qualité et la fraîcheur des plats. Bien sûr on y retrouve quelques grands classiques de la brasserie comme les œufs mayo, les viandes accompagnées de béarnaise et de frites et la pêche du jour. On y retrouve un autre grand classique avec le comptoir de la mer. Des huîtres normandes pleine mer et donc bien iodées. Des huîtres n° 4 qui assurent une bonne taille sans être ni trop grosses ni trop petites et libèrent toute leur saveur en bouche. Un vrai régal ! On vous conseille également les bulots. Si souvent ils sont écoeurants, car trop caoutchouteux et sans saveur, la Brasserie Bellanger vous fera changer d’avis ! La cuisson est parfaite ce qui permet de donner ses lettres de noblesse à ce plat si souvent bou. À noter leur mayonnaise maison légèrement citronnée qui vient donner un petit coup de pep’s. Pour le plat, nous avons opté pour le poisson du jour. Un poisson mi-cuit, des courgettes jaunes, haricots verts et amandes, le tout relevé par une sauce que vous ne pourrez pas vous empêcher de saucer avec votre pain. Un véritable délice et on ne peut que saluer la maîtrise et le talent du chef. Pour les desserts, pas de mauvaises surprises, bien au contraire ! Mention spéciale pour leur Paris-Brest digne des grands chefs pâtissiers. Absolument pas écoeurant grâce à une crème pâtissière très légère, bien désucrée et surtout une belle mise en avant des noisettes, ingrédient principal de ce dessert emblématique.