De Charleville à Mézières

De Charleville à Mézières

De Charleville à Mézières

De ces deux villes jumelées en 1966, en résulte un patrimoine riche en plein cœur des Ardennes, de sa place Ducale à Arthur Rimbaud, sans oublier une halte gourmande et un repos bien mérité. On se laisse porter délicieusement sur les traces du poète.

Place Ducale

Construite en 1606 par Clément Métezeau, sur demande de Charles de Gonzague (fondateur de Charleville), la place Ducale, petite sœur jumelle de la place des Vosges à Paris , fut, quant à elle, construite par Louis Métezeau, frère de Clément.

De ces 127 mètres de long et large de 90 mètres, la place avait une vocation commerçante. En effet, au rez-de-chaussée, on y trouvait les boutiques, le premier étage était un lieu réservé au négoce et le dernier étage faisait office d’habitation pour le marchand. De nos jours, la place accueille de nombreux événements comme le festival mondial des théâtres de marionnettes, qui aura lieu du 16 au 24 septembre prochain.

www.charleville-tourisme.com, www.festival-marionnette.com

Musée Rimbaud

Inauguré en 2015, Charlevilles-Mézière a voulu rendre hommage à l’enfant du pays, Arthur Rimbaud, dans un musée situé dans l’ancien moulin ducal de Charles de Gonzague. Né en 1850 à Charleville, Arthur Rimbaud commença à écrire dès l’âge de 15 ans, puis vint sa rencontre tumultueuse et amoureuse avec Paul Verlaine. Puis à 20 ans, ne voulant plus pratiquer l’écriture, il commence une deuxième vie en tant qu’explorateur.

Dans les combles du moulin, des “douches sonores” immergent le visiteur par la diffusion des textes du poète. Puis, par le grand escalier, baigné par la lumière bleue du “Cadran” de l’artiste Claude Lévèque, on accède aux salles Rêveries et Révolutions. À travers des œuvres contemporaines, des manuscrits, des photographies et ses années de grand voyageur… on comprend toute la richesse de l’écrivain en si peu de temps d’existence.

Quai Arthur Rimbaud, 08000 Charleville-Mézières. www.charleville-mezieres.fr

La Table d’Arthur

La Table d’Arthur

Après s’être nourri des textes de Rimbaud, Arthur nous met à table. C’est au fond d’une cour, en face de la maison natale du poète, bien au calme, que s’ouvre à nous la Table d’Arthur. Cette dernière abrite une brasserie et un restaurant, où la fraîcheur est le maître mot des deux chefs, Pascal Oudea et Sylvain Hallet.

On se lance côté brasserie, autour d’un verre de cidre ardennais, avec le porc fermier, œuf à 64° façon meurette, quelques pommes de terre et asperges, un délice de précision et de saveur. Et pour clôturer le repas, une déclinaison de fraises, totale régression gourmande, qui montre tout le talent de cette institution, avec un rapport qualité/prix remarquable.

9, rue Bérégovoy, 08000 Charleville-Mézières. www.latabledarthurr.fr

Basilique Notre-Dame d’Espérance

Bâtie à partir de 1499, dans la ville de Mézières, la basilique Notre-Dame d’Espérance est étonnante par ses vitraux contemporains. De style gothique flamboyant, l’édifice, construit en croix latine, subira de nombreux bombardements et surtout celui des alliés en 1944.

Ce qui frappe en entrant dans la basilique, c’est la richesse artistique des vitraux. On les doit à l’artiste René Dürrbach, ami et ancien élève de Pablo Picasso, entre 1954 et 1979, qui va concevoir 62 vitraux pour remplacer les anciens détruits par les bombes. On y retrouve sous forme abstraite, une invocation à Notre-Dame d’Espérance et à la Vierge Noire. Un parcours initiatique et poétique dans un lieu de culte.

10, Place de la Basilique, 08000 Charleville-Mézières.

Restaurant Sel et Poivre

Avant d’aller dans les bras de Morphée, on va s’asseoir à la table du restaurant Sel et Poivre. Si l’on ne s’arrête pas sur la décoration des lieux, très simple, mais cosy avec une cuisine ouverte sur la salle, avec le chef, Olivier Houzet qui s’affère avec des produits frais et de qualité autour d’une cuisine créative.

Côté assiette, on savoure les asperges de Champagne aux fraises Ardennaises, on continue avec la pièce de bœuf Ardennaise sauce poivre ou échalote, pour finir avec un incontournable pain perdu et caramel à la fleur de sel. Un moment délicieux et savoureux à partager entre amis.

12, avenue Forest, 08000 Charleville-Mézières. www.facebook.com/seletpoivrecharlevillemezieres

Hôtel Le Dormeur du Val

Hôtel Le Dormeur du Val

“C’est un trou de verdure où chante une rivière…”, c’est sur cette première phrase d’Arthur Rimbaud pour le Dormeur du Val, que l’on s’établit pour la nuit dans l’hôtel du même nom que le titre du poème. Tout de suite, dans le hall, on est surpris par l’esprit très contemporain des lieux. Même si des extraits de textes viennent rythmer le lieu, l’hôtel est une invitation au voyage. Entre poutres métalliques, béton ciré et sol en carrelage imitation parquet, on se rend dans l’une des 17 chambres.

Après avoir poussé la porte, une grande chambre s’offre à nous. On y trouve un bureau pour nous inciter à travailler ou alors de succomber devant la TV lovés sous la couette du grand lit avec un espresso. Une salle de douche à l’italienne, certaines chambres ont une baignoire à la décoration brute qui nous rappelle la touche contemporaine des lieux. Et pour plus de détente, il y a un sauna.

32, Rue de la Gravière, 08000 Charleville-Mézières. hotel-dormeur-du-val.com

b50c9b0a179b65f68a511668ea74d090yyyyyyyyyyyyyyyyy