Vintage, filon des marques

Vintage, filon des marques

Vintage, filon des marques

Devant l’engouement pour le style des années 50, 60 et 70 de nombreuses marques proposent du “nouveau vintage”. À comprendre des meubles ou objets fabriqués maintenant, mais avec un design, des matières et des couleurs typiques de ces années-là. Et que l’on retrouve dans les magasins avec l’étiquette “vintage”. C’est sûr cela se vend et se vend bien ! Les marques ont bien compris que de jouer la carte nostalgie ça marchait à tous les coups. Qui n’a jamais rêvé d’avoir le fauteuil œuf et de se rejouer James Bond ? Qui ne repense pas à la cuisine en Formica en voyant les vieux poste de radio ? Qui ne fredonne pas le générique des dessins animés en voyant les affiches de Goldorak ou Capitaine Flamme ?

Même s’il vaut mieux s’abstenir d’acheter certains objets, dont vous allez vous en lasser ou se démoder très vite, d’autres, en revanche, valent le détour, car ils sont de très belles factures et se marient parfaitement dans un intérieur même ultra moderne. Les fauteuils type Le Corbusier ou bien encore Knoll seront toujours des valeurs sûres chez vous. Des grandes enseignes proposent également des objets comme des coussins à l’aspect vieilli, des vieux coffres ou même des canapés imitation usée et qui donneront une touche “rétro” assez réussie.

Certains designers ont créé des lignes de meubles dans cet esprit et même des meubles pour nos bambins ! Même si ces derniers peuvent se poser la question si papa n’a pas fait une rechute, car pour eux, cela ne leur parle absolument pas. Donc n’en faites pas trop, un meuble suffit, car votre enfant n’est pas le petit Nicolas.

Du neuf avec du vieux

Autre tendance, récupérer des vieux meubles et les customiser pour les détourner de leur fonction d’origine. Ces objets que l’on peut faire soi-même ou bien les acheter tout prêts, très sympathiques au demeurant pour certain, ne sont absolument pas vintage même si cela fait bien de le dire.

Les plus classiques sont les casiers d’usine ou les meubles de magasins comme les épiceries, les merceries… Très pratique ils offrent du rangement et pour la plupart, la transformation est très bien réussie. Un moyen de redonner vie aux meubles que l’on pensait jeter. C’est une technique très pratiquée dans le “home staging” et peu coûteuse. En effet un peu de peinture ou tout simplement changer les poignées de porte peuvent suffire pour redonner vie à vos vieux meubles. Attention toutefois de ne pas transformer un meuble de valeur ! Faites-le expertiser avant, il serait dommage d’abîmer un meuble de prix et, qui plus est, pourrait vous rapporter de l’argent.

Le plus dangereux dans cette technique c’est que cela peut devenir vite “cheep”. En effet, à vouloir tout transformer on obtient un résultat désastreux et qui ne ressemble à rien ou plutôt si à une décharge. Je suis partisane de laisser faire les professionnels. Quoique parfois c’est pas mieux ! On oublie le rotin, idéal pour filer les collants et se faire détester de toutes les filles et les palettes en bois que l’on voit partout et qui démontrent un manque d’originalité et d’inspiration.

Page précédente

f9a117f5d024c16f00e526c0d7c49a09""