Sur la route des vins de Duras

La route des vins de Duras

Sur la route des vins de Duras

En cette période de vendanges, quoi de mieux que de s’offrir une petite escapade sur une des routes du vin. Vous pouvez opter pour les plus connues ou choisir les chemins de traverse et découvrir des petites pépites. C’est le cas pour le pays de Duras. Situé en Aquitaine, proche de Bordeaux, ce vignoble a été l’un des premiers, en 1937, à obtenir la mention Appellation d’Origine Contrôlée.

Des cépages historiques

Le vignoble de l’appellation Côtes de Duras s’étend sur 1500 hectares limité au sud par la vallée du Dropt, le vignoble des Côtes du Marmandais au sud, le vignoble de Bergerac à l’est et celui de Bordeaux au Nord. Entre ces “frontières”, un paysage qui alterne coteaux, collines rondes et plateaux escarpés quasi impossible d’accès. C’est tout naturellement sur le sommet d’un plateau escarpé que se dresse le fier village de Duras, bien à l’abri de sa forteresse naturelle, dominant la plaine de Bordeaux en tête de proue de l’Appellation d’Origine Contrôlée “Côtes de Duras”.

Concernant la production vinicole, 55% est du rouge, 35% de blanc et 10% de rosé exploité par 72 vignerons indépendants et 118 vignerons coopérateurs. Pour les cépages rouges et rosés, ils sont essentiellement issus de quatre cépages : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Malbec. Pour le vin blanc, on trouve sept cépages dont les plus connus sont le Sauvignon et le Sémillon, mais on trouve également Muscadelle, Mauzac, Ondenc, Chenin et Ugni Blanc.

Autre particularité de ce vignoble, c’est la progression des cultures “bio”. Ainsi près de 20% des surfaces viticoles sont cultivées selon les règles de l’agriculture biologique. Loin de répondre à un phénomène de mode, les vignerons de Duras développent cette pratique depuis déjà plus d’une décennie. Ainsi, avec une quinzaine de domaines certifiés “bio” ou en conversion, la région s’inscrit dans une philosophie de développement durable.

Une pause gourmande et relaxante

Cette région permet aussi une escapade où gastronomie rime avec une hôtellerie qui invite à un lâcher-prise. Idéalement situé à une heure de Bordeaux, vous pouvez osciller d’un endroit à l’autre très facilement et bénéficier des meilleurs tables ou hôtels.

Bois_NauzesLa cabane du bois de Nauzes

Aux portes du Périgord, niché à 4 mètres de hauteur, cette cabane vous offrira un séjour insolite mais également une vue panoramique sur la vallée. Vous pourrez rejouer les Robinson Crusoé dans une version chic et glamour avec tout le confort à portée de main même un jacuzzi et un sauna. Une cabane à la fois chic et nature. Entre hôtel et chambre d’hôtes, cette chambre saura vous séduire par sa décoration atypique à la croisée du chalet et de la maison nordique. Pour deux personnes par nuit à partir de 270 €. www.boisdesnauzes-cabane.com

hotel_de_tournyHôtel de Tourny

Situé en plein de cœur de Bordeaux, cet hôtel bénéficie d’une situation géographique en plein cœur du triangle d’or. L’hôtel est le voisin des Allées de Tourny, du Grand Théâtre et de la Place de la Comédie, de la Place des Quinconces et des Quais, de la rue Sainte-Catherine et du Jardin Public. Un quartier raffiné où architecture, culture et gastronomie se côtoient. Cet ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, abrite une décoration contemporaine et raffinée où luxe rime avec confidentialité puisque cet hôtel ne propose que 12 chambres. Pour deux personnes par nuit à partir de 155 €. www.hoteldetourny.com

Hotel_de_sezeLa Maison de Bordeaux,
l’hôtel de Sèze****

Au cœur de la ville de Bordeaux, cet hôtel abrite l’esprit du comte de Sèze connu pour avoir défendu Louis XVI lors de son procès mais également lors de l’affaire du Collier de la Reine. D’inspiration classique XVIIIe siècle revisité, cette adresse au charme élégant et contemporain conjuguant simplicité, raffinement et caractère qui font sa signature. Petit plus de l’hôtel, son SPA qui abrite des cabines de soins mais également jacuzzi, hammam, sauna, douche expérience et une salle de fitness.  Pour deux personnes par nuit à partir de 200 €. www.hotel-de-seze.com

restaurant hotellerie des ducsL’Hôtellerie des Ducs

Situé dans la région de Duras, ce restaurant vous fera découvrir une cuisine où le point d’honneur est de travailler avec les aliments de saisons issus des producteurs locaux. Quant au pain, il est fabriqué sur place. Pour le vin, vous trouverez évidemment une sélection de vins du terroir. On apprécie tout particulièrement sa terrasse climatisée, une pause fraîcheur dans une région où il peut faire très chaud. www.hostellerieducs-duras.com

restaurant_au_bord_de_la_sourceAu Bord de la Source

Le restaurant offre une vue spectaculaire et apaisante sur le Lot. Un cadre parfait pour profiter d’une carte travaillée et raffinée à deux faces : tradition et création, que la chef élabore selon les saisons et en se fournissant essentiellement auprès des éleveurs et producteurs régionaux. À vous de naviguer entre les deux inspirations pour composer votre menu. Une idée originale qui titille gentiment vos papilles. Menu à partir de 27 €. www.auborddelasource.com

restaurant_michel_tramaMichel Trama

Le décorateur Jacques Garcia a fait merveille dans cette bastide du XIIIe siècle qui fut la demeure des comtes de Toulouse. L’ambiance est théâtrale et luxueuse. Dans une enfilade de salons, des canapés à pattes de lion trônent sur les tomettes anciennes et devant les tentures de velours, c’est là qu’officie Michel Trama. Ce chef autodidacte multi-étoilé, arpente les marchés du Lot-et-Garonne à la recherche du meilleur et de l’inattendu . Sa cuisine exhale l’amour des produits naturels et de la vie. Il vous fera déguster sa papillote de pomme de terre ou ses lasagnes de homard. Un cuisinier créateur hors du commun. Menu à partir de 75 €. assets.relaischateaux.com

table-armandie-restaurantLa Table d’Armandie

Avec ce restaurant, le Chef a prouvé qu’il est possible de faire coexister dans une même cuisine, deux univers culinaires perçus comme radicalement opposés : la brasserie et le gastronomique. Michel Dussau a donc concrétisé sa volonté de rupture avec la cuisine d’apparat et le cérémonial des grandes tables en ne gardant que les saveurs, les goûts et les textures d’une cuisine sans prise de tête, libérée des codes et des contraintes du grand restaurant. Menu à partir de 17 €. latabledarmandie.fr

c0202aa4be26b3e460c635b869fc878fdddddddddddddddddd