Alexis Tricoire, au cœur des plantes • homme déco

Alexis Tricoire, au cœur des plantes

Alexis Tricoire, au cœur des plantes

Chef de file du design végétal depuis une douzaine d’années, Alexis Tricoire place le vivant au cœur de notre univers quotidien. Son ambition est de créer du lien entre les urbains et la nature au travers d’installations poétiques et inattendues. Son regard sur la nature, résolument novateur et engagé, a toujours la volonté de sensibiliser au respect de l’environnement. Cet artiste, qui a fait du végétal sa source d’inspiration, nous dévoile comment intégrer cette matière première vivante pour que nous aussi nous transformions notre intérieur en une immense toile pour libérer notre imagination. Rencontre avec un artiste du vivant.

Le végétal prend une part de plus en plus importante dans notre intérieur, pourquoi ce besoin ?
Cela correspond à un mouvement globale de développement du végétal. À l’origine, on a toujours voulu nous éloigner de la nature car elle était considérée comme dangereuse, sale, polluante (émission de gaz carbonique). C’est pour cela que nous avons urbanisé et minéralisé à outrance notre environnement. Et c’est ce qui caractérise le XXe siècle. Depuis une quinzaine d’années, c’est le processus inverse qui se passe. Nous végétalisons nos villes car nous nous sommes aperçus du bienfait de la nature : protection contre le vent, elle dépollue, elle protège du soleil… mais surtout cela participe à la biodiversité. L’écosystème reprend ses lettres de noblesse. Autre point, mais il est plus psychologique, notre planète est petite et les ressources sont limitées et fragiles et notre écosystème est en danger et nous oblige à réagir, à faire quelque chose pour la nature.

« Nous végétalisons nos villes car nous nous sommes aperçus du bienfait de la nature. »

Être entouré de végétaux, c’est rassurant et nous nous rendons compte, inconsciemment, que nous en avons besoin. Il a été démontré que les plantes ont leur forme d’intelligence comme tous les autres êtres vivants et qu’elles communiquent. Bons nombre de gens le ressentent et éprouvent donc le besoin d’en avoir dans leur intérieur.

En matière de décoration, peut-on faire une faute de goût avec une plante ?
À priori je ne pense pas. Le plus important c’est de comprendre que notre relation avec une plante est instinctive. Quel que soit le style de son intérieur, on peut y mettre les plantes que l’on veut. Il est vrai que si notre intérieur est très minéral, installer des plantes type tropicales sera du bel effet. On peut également réfléchir en matière de feng shui et contrebalancer certaines ondes avec les plantes. Ce qui importe dans le choix de sa plante et de son implantation dans notre intérieur, c’est qu’elle soit dans de bonnes conditions pour s’épanouir. Il faut donc faire attention à la luminosité, son besoin en eau mais également la nettoyer de la poussière.

Lampe Babylone, 700 €. www.alexistricoire.fr

Peut-on mettre du végétal dans toutes les pièces ?
Il fut un temps où l’on interdisait de mettre des plantes dans une chambre car elle émanait du gaz carbonique. Or, il s’avère qu’elle n’en émet beaucoup moins que nous lorsque nous dormons. Et ceux qui dorment dans les bois n’en sont jamais morts ! Alors oui on peut mettre des plantes dans toutes les pièces. Il faut juste faire attention à la luminosité. Il est donc déconseillé de les mettre dans une pièce “aveugle” donc sans lumière. Après, si vous avez une pièce faiblement éclairée, il existe des plantes qui n’ont pas besoin de beaucoup de lumière.

Existe-t-il des plantes qui sont plus masculines ou plus féminines ?
Sans tomber dans les clichés, instinctivement les femmes vont être attirées par les plantes qui produisent des fleurs alors que les hommes seront plus attirés par les plantes grasses qui ont un côté plus rustique. Mais au final, le choix d’une plante est plus un coup de cœur !

 

ut efficitur. tempus elit. dolor. tristique at